Pourquoi le coaching est-il efficace ? | Discerneo coaching et conseil RH
350
page-template-default,page,page-id-350,page-child,parent-pageid-9,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Pourquoi le coaching est-il efficace ?

Pour la personne coachée:

« Lequel d’entre vous, quand il veut bâtir une tour, ne commence par s’asseoir…  » (La Bible – Lc 14, 28)

Pour Pierre Angel et Patrick Amar, deux grands noms du coaching en France, « l’intervention du coach a pour vocation première de créer un espace de confiance et de partenariat où le coaché peut exprimer librement sa parole à une personne, le plus souvent extérieure à son système d’appartenance et qui a l’objectivité, la bienveillance et la compétence nécessaires pour recevoir cette parole. » (Le coaching, Editions Puf, 2005). Ils rajoutent un point très important : « La capacité d’accueil et d’acceptation du coach découle notamment de sa croyance que le coaché détient ses propres solutions ».

Cette conviction/posture de considérer son client comme compétent pour résoudre sa problématique est très responsabilisant et porte des fruits tels que l’activation des ressources de la personne, l’augmentation de sa confiance en soi, etc.

Par ailleurs, la posture du coach de « non-vouloir à la place de son client» et d’accueil inconditionnel de la « vision du monde » de ce dernier constitue finalement une situation assez inédite qui libère la parole et active la réflexion du coaché, porteuse de progrès.

 

 

« Si nous ne changeons pas notre façon de penser, nous ne serons pas capables de résoudre les problèmes que nous créons avec nos modes actuels de pensée. » (Einstein)

Un deuxième axe du coaching consiste pour le coach, grâce à une stratégie d’accompagnement affutée et par ses interventions recadrantes, de permettre au client de réorganiser et trier les informations, à les prioriser voire à les reconsidérer. « D’une certaine façon, le coaché a parfois du mal à prendre du recul et à donner une cohérence à sa pensée » (P.Angel et A.AmarLe coaching, Editions Puf, 2005)

Les bénéfices de cette démarche pour le coaché sont la clarification de son problème, voire une reconfiguration de celui-ci et l’arrêt de ses tentatives de solution inefficaces (qui augmentent le problème). L’impulsion du processus de changement est alors engagée avec plus de clarté et d’efficacité.

 

 

« Le chemin est long du projet à la chose » Molière (Le Tartuffe, Acte III, scène première)

L’interaction entre le coach et le coaché permet alors « une force de stimulation … pourvoyeur de nouvelles façons de percevoir une réalité plus mobilisatrice […] Cela est rendu possible par la relation au coach qui protège par ses interventions et stimule par la confiance qu’il témoigne au coaché »» (P.Angel et A.AmarLe coaching, Editions Puf, 2005). Vient alors le temps pour le client de tester de nouveaux comportements, de nouveaux raisonnements ou attitudes.

Pour l’entreprise qui prescrit le coaching :
  • Votre société évolue rapidement, les informations abondent, l’environnement se complexifie et vous vous demandez comment rester performant.
  • Vous constatez une baisse de motivation, une perte de sens, voire un désengagement de la part des équipes dirigeantes ou de certains collaborateurs. Peut-être êtes-vous vous-même en plein doute. Vous cherchez de nouveaux angles d’approche et avez besoin de prendre du recul.
  • Vous souhaitez optimiser la prise de fonction d’un de vos collaborateurs qui prend de nouvelles responsabilités engageantes.
  • Vous constatez des dysfonctionnements dans les relations humaines de vos équipes ou des comportements inadaptés de la part d’un de vos collaborateurs. Les conflits ou des phénomènes de repli sur soi sont fréquents.
  • Vous aspirez à une gestion plus saine et plus efficace des ressources humaines et/ou de meilleurs résultats.

 

 

 

Le coaching individuel ou collectif proposé par Discerneo est une réponse efficace à ces cas de figure. Sa méthodologie rigoureuse permet de :

  • changer les comportements qui entravent le bon fonctionnement humain ou organisationnel
  • d’accompagner les processus de changement au sein de la société dans le respect des contraintes de l’organisation et de l’ « écologie » des individus
  • développer et renforcer les talents
  • renforcer et donner un sens au leadership des dirigeants et managers de l’entreprise